SS avec S

“La guerre ! Il n’y a rien de propre ni d’honorable dans la guerre ! La boucherie patriotique… Il n’y a pas de belle façon de mourir à la guerre.”

tout public à partir de 13 ans

Distribution :
Armand Giordani
Olivier Cesaro
Emmanuel Chambert
Cécile Petit

Accordéon : Mathilde Dupuch
Violon : Christian Fromentin

Résumé :
Le Lutetia est un hôtel luxueux parisien, comptant parmi sa clientèle, artistes et politiques, riches commerçants et provinciaux aisés. Mais en 1942 « Lutetia » est devenu le QG de l’organisation SS de Paris. Il abrite banquets et célébrations en tout genre mais aussi complots, interrogatoires et éliminations.

La petite Sophie travaille au Lutetia, mais elle porte aussi une étoile sur sa veste. Peu importe la dure réalité, Sophie aime Sacha et tout deux entrevoient déjà un avenir ensoleillé. Mais Sophie va croiser la route de Sarcht et tout va changer. Secrets, mensonges, débrouille, culpabilité, le Lutetia sera le théâtre des méandres du chemin de Sophie.

Ce texte est une création, inspirée d’oeuvres diverses, littéraires mais aussi historiques. Une année de recherches a fait naître cette histoire entre fiction et réalité. Notre focus se place du côté des bourreaux pour essayer de comprendre cette somme d’actes de barbarie. Et au milieu de ce déchainement, l’amour peut-il sauver quelque chose…

C’est toujours avec passion que nous abordons cette période tachée de l’Histoire de France. Peut-être par culpabilité, peut-être par devoir de mémoire, toujours est-il que c’est un sujet traité souvent et sous bien des formes. Comme si quelque part des questions restaient sans réponse… Pourquoi une telle vague de haine ? A quel moment l’homme devient un monstre ? Le monstre est-il dépourvu de sentiments ? Comment fonctionnent les esprits quand ils sont guidés par un idéal ?

Essayons de trouver une réponse ou du moins une lueur…

Un réverbère éclairera notre chemin, un violon accompagnera notre émotion et un vélo sera notre moyen de transport.